Matsa

70% Complete
Objectif:
Date:

Matsa

Objectif:
Date:

La Matsa

Durant les 8 jours de fête, seule la consommation de pain azyme appelé « Matsa » (galette préparée à base de farine et d’eau) est autorisée. Cela ressemble à un pain plat qui n’a pas levé. Cette Matsa que nous mangeons rappelle ce pain non le levé que les Hébreux consommèrent en quittant l’Égypte. C’est une très grande mitsva de consommer la Matsa (Chemoura) Les 2 premiers jours de pessah’.

Pain du pauvre ? 
La Matsa est appelé pain du pauvre parce que la pâte est plate comme un pauvre qui est toujours baissé et abattu. Il y a une autre raison car c’est la nourriture habituelle des pauvres, elle se digère lentement et qu’il suffit d’une petite quantité pour être rassasié.

Que signifie t-elle ?
Dans la Haggada de Pessah il est Ecrit ceci : Cette Matsa, que nous mangeons, que signifie t’elle ? Parce que la pâte de nos pères n’avait pas eu le temps de lever, lorsque le Roi des rois, le Saint-Béni-soit-Il se révéla à eux et opéra leur rédemption, comme le rapporte l’Ecriture : ” la pâte qu’ils avaient emportée d’Egypte fut cuite en galettes azymes, car elle n’avait pas fermentée car ayant été expulsés d’Egypte, ils n’avaient pas pu attendre et ils n’avaient fait aucune provision ”

Pourquoi préciser : ”Que nous mangeons” ? Pour nous dire que si toutes les lois concernant le H’amets sont si strictes, au point qu’il est interdit de trouver chez soi, la moindre miette de pain, c’est parce que la Matsa symbolise l’antithèse de tout ce qui est à base de levain. Le H’amets (le levain) étant considéré comme l’expression extrême du matériel. c’est ce qui gonfle et qui prend de la place. la vraie délivrance de l’homme ne réside pas seulement dans sa liberté matérielle mais avant tout dans son élévation spirituelle.

La Matsa Chemoura
Une des Mitsva que ordonne la torah, c’est la surveillance des Matsot : Elles doivent être fabriquées ”Lechem Mitsva”. Cette recommandation s’applique à tous les azymes de la fête de Pessah’, mais devient une veritable Mitsva lorsqu’il s’agit de la Matsa du Seder, celle que l’on appelle Matsa Chemoura

Le mot Chemoura signifie surveillée. La farine utilisée pour la fabrication a été surveillée minutieusement depuis la mouture du blé pour qu’il ne s’y mélange pas la moindre trace de H’amets.

D’après le Zohar, la Matsa est l’aliment de la Foi et l’aliment de la Guérison. En effet, elle manifeste la confiance absolue que nos ancêtres ont mise en D.ieu. Elle affirme que nous plaçons tout notre espoir en Lui. La Matsa a le pouvoir de renforcer notre foi. Cela est nécessaire, car c’est le fondement de toutes les Mitsvot, de toute véritable vie juive.

 

Laisser un commentaire