LA FETE DES FILLES

LA FETE DES FILLES

8EME JOUR DE HANOUKA

Accueil/La fête des Filles

La fête des filles

Le 6ème jour de hanouka, fête des célibataires, deux jours après, le 8ème jour, fête des filles chez les tunisiens.

Quelqu’un veut savoir pourquoi ?

C’est une belle et longue réponse, prenez quelques minutes et partagez au maximum, c’est très joli !

  • Pour ce qui est de la réponse, il est vrai que selon le sens littéral, à Hanouka nous célébrons le 8ème et dernier jour de Hanouka en souvenir de Yéhoudith ayant tué le général des armées greco-assyriennes provoquant ainsi le repli forcé des grecques.

Cependant Esther eut un rôle plus important durant Pourim, un rôle au centre de l’intrigue et du miracle. Pourquoi donc célébrer la fête des filles le 8éme jour de Hanouka et non à Pourim où le Talmud ainsi que les décisionnaires que les miracles ont été possible par le mérite d’esther (une fille!) ?

  • Est-ce que nos amis tunisiens n’ont trouvé là qu’une astuce pour consoler les filles de la fête des garçons en grande pompe la semaine de la paracha Yitro ? Que nenni, gentes dames et damoiseaux !

Il vous suffira de lire notre post sur la paracha Yitro pour comprendre que la fête de Yitro n’a rien de proprement tunisiennes et a un sens plus profond qui n’y paraît… Cependant qu’y a-t-il de si particulier le 8éme jour de hanouka expliquant ainsi la célébration de la fête des filles !

  • A ne pas confondre avec Rosh Hodech Teveth, aujourd’hui, qui est la fête des jeunes filles célibataires. En effet, y’a deux fêtes des filles à Hanouka, rien que ça !

La première fête des Filles

A Rosh Hodesh Teveth, il sera de bon usage pour un jeune homme de demander en fiançailles sa promise, en ce jour, car il s’agit là d’une période propice aux demandes en mariages et aux mariages réussis dans le ciel !!!

  • On notera que c’est le seul Rosh Hodesh de l’année où l’on récite le hallel en entier, plaçant ainsi ce Rosh Hodesh au-dessus de tous les autres.

De plus, c’est à un Rosh Hodesh du mois de Tamouz, juste après la sortie d’Egypte que les filles d’Israël se sont opposés au Erev Rav dans le désert et ce fût la raison pour laquelle les filles d’Israël ne participèrent point à la faute du veau d’or, certains décisionnaires sont d’avis de célébrer les femmes à chaque Rosh Hodesh rien que pour cette magnifique raison.

  • Ceci expliquant pourquoi en ce jour de Rosh Hodesh, on célèbre la fête des jeunes filles célibataires en leur dressant une belle table et leur souhaitant de trouver ce fameux beau prince charmant.

En effet, la période de Hanouka est la plus propice de l’année pour demander dans le ciel un bon époux pour nos filles.

  • C’est pourquoi, il sera bon de suite après l’allumage de la hanoukia chaque soir de hanouka de prier pour un zivoug hagoune et pour vous chers célibataires de passer votre main droite au-dessus de la hanoukia le 8éme soir en faisant attention de ne pas se brûler et de ne pas éteindre la hanoukia, il s’agit là d’un acte circonstanciel à prendre au sérieux selon la kabala et les décisionnaires pour obtenir son zivoug dans l’année.

La deuxième fête des Filles

Le 8éme jour de Hanouka appelé « vézote hanouka », cette fois-ci c’est la fête de toutes nos filles, les petites, les grandes, les célibataires et les mariées!!! Il sera de coutume de dresser une belle table pour leur expliquer qu’elles sont la base du foyer juif. En effet, ce sont les filles d’Israël qui sont la base du foyer juif.

Les qualité divines en ce monde sont aussi appelées nos qualités humaines.

Les plus prédominantes sont aux nombres de 10 et oui 10 comme les fameuses 10 sphères !

Parmi ces sphères et qualités il y a la hokhma, la bina et le daat (l’intelligence, la compréhension et le savoir pour ce dernier il s’agit du savoir divin clef de notre union à l’éternel possible qu’à travers notre intelligence et compréhension mis au service du divin)

La kabbale nous rapporte que la hokhma est l’homme, la bina est la femme et le daat notre union à D-ieu possible que lorsque la hokhma et la bina travaillent ensemble donc que lorsque l’homme et la femme travaillent ensemble au service du divin à travers torah et mitsvot.

Comme il est rapporté dans le talmud ich (homme) et icha (femme) ont en commun les lettres du feu aish (אש) et ont pour lettres supplémentaire le youd de ich et le hé de icha formant le nom de D-ieu etc…

Quel rapport avec hanouka?

La réponse est très belle la fête de hanouka se trouve être placé dans le calendrier hébraïque à la période de la bina dans le hod (beauté, candeur) puis dans la bina du netsakh (éternité, stabilité) et enfin dans la bina de la tifférete (splendeur, merveille).

Donc sous le sigle de la bina qui est le sigle de la femme, du début jusqu’à la fin de cette fête dans la pureté, la stabilité et la splendeur!

Ceci expliquant que cette période soit si propice aux demandes en fiançailles et aux prières pour obtenir son zivoug.

La bina, la compréhension représente la femme car c’est cette même compréhension qui donne forme à notre intelligence (hokhma) qui est le sigle de l’homme, et lorsque cela est fait autour des valeurs de la Torah alors c’est cette même bina qui donnera forme à notre force de résister à l’oppression et à l’assimilation tout comme les maccabim à hanouka.

En donnant force et forme à notre quotidien les femmes nous ont ainsi toujours préservé et permis notre sauvegarde tout comme au moment de l’esclavage et de la sortie d’Egypte, de la faute du veau d’or, de Pourim et j’en passe.

Donc merci à vous mesdames, car vous êtes celles qui nous préservaient lorsque vous décidez de nous faire prendre forme à travers la Torah et les mitsvot, ce qui nous fait comprendre que c’est précisément pour cette raison qu’un enfant prenant forme dans le ventre de sa mère durant les 9 mois de gestations est une expérience soumise exclusivement à la femme pour lui faire mieux comprendre son rôle dans le foyer.

Le huitième jour de hanouka est le jour ultime du grand miracle de la petite fiole mais aussi la célébration de la compréhension dans la splendeur représentant la femme et mère d’Israël élevant ses enfants et encourageant son mari sur le si beau chemin de la Torah.Hanouka saméa’h à tous!!!

Rav Haïm ISHAY

Si vous souhaitez vous associez à la torah que nous propageons, merci de faire un don pour Israeltorah en choisissant le montant que vous voulez !


Parrainez


Téléchargez La fête des Filles

Enregistrer le pdf

Soutenez Israel Torah

Faire un don

Les autres fiches torah

NOS RABBANIM TOUTES TENDANCES CONFONDUES

NOS RABBANIM TOUTES TENDANCES CONFONDUES