Tou Bechvat, la Torah du coeur

Tou Bechvat, la Torah du coeur

Le 14 janvier 2022

Accueil » Tou Bechvat, la Torah du coeur
Accueil » Tou Bechvat, la Torah du coeur

Le 15 du mois de Shevat, appélé communément Tou Beshevat, est selon la tradition juive le nouvel an des arbres.

L’arbre a une place centrale dans la symbolique juive comme il est écrit dans le Middrash Raba (Vayikra 25, 3) : “la première chose dont D.ieu s’est occupé dès le départ de la création du Monde est de planter des arbres comme il est écrit (Bereshit 2, 8) “Et l’Eternel D.ieu a planté un jardin dans l’Eden”, ainsi de la même manière vous peuple d’Israël, la première Mitsva que vous aurez à accomplir en arrivant en Terre d’Israël est de planter des arbres comme il est écrit (Vayikra 19, 23) “Lorsque vous viendrez en Terre d’Israël vous planterez des arbres fruitiers”.

L’arbre est ainsi devenu le symbole de la réussite spirituelle et matérielle du Juif comme il est écrit dans le premier Tehilim “Heureux est l’Homme qui ne va pas dans le conseil des méchants […] son désir est dans la Torah de D.ieu, il s’y attelera jour et nuit. Il sera comme un arbre planté au milieu de torrents d’eau, dont le fruit poussera en son temps, dont aucune feuille ne tombera, tout ce qu’il entreprendra il le réussira”.

On peut se poser la question que tout le monde se pose : pourtant de nombreuses personnes s’attelant à la Torah jour et nuit n’ont pas l’air d’atteindre la réussite ?
Rashi nous donne la clef en nous précisant que l’expression employée par le roi David Yegue (s’atteler) fait allusion au coeur.
On ne parle donc pas ici de personnes qui s’attelent à la Torah uniquement de manière technique, intellectuelle, superficielle, qui connaissent toute la Guemara et la Halaha par coeur avec le numéro des pages.

On parle ici d’un Homme qui intériorise la Torah dans son coeur, qui développe une relation profonde et authentique avec Hashem.
Le Shoulhan Arouh nous dit qu’il vaut mieux réciter une phrase de prière avec Kavana (concentration et intention) plutôt que toute la prière comme un robot sans rien comprendre.
De la même manière que Tou Beshevat est le moment oû la sève remonte dans l’arbre pour le revitaliser, l’Homme qui ressemble à un arbre est celui dont la Torah va penetrer ses veines au point qu’il va voir et faire rentrer D.ieu dans chaque instant de sa vie.

Il n’y a plus de séparation entre le cerveau et le coeur, entre le spirituel et le matériel, entre la synagogue et le monde extérieur, D.ieu est partout, dans mon travail, dans ma vie de couple, dans ma relation à l’autre, dans ma vie en société. C’est la raison pour laquelle la Kabbala nous indique que l’arbre se dit également Ilan en hébreu qui a pour valeur numérique 91 qui est la valeur des deux noms divins réunis Hashem (26) et Adonay (65), Hashem représentant l’expression de D.ieu dans le monde spirituel et Adonay représentant l’expression de D.ieu dans le monde matériel.

Tou Beshevat est l’unité de toute la Création. D.ieu ne se trouve plus uniquement au ciel, avec l’accord de l’Homme il devient Roi sur toute la Terre. Hag Sameah.

David Sadoun

Catégories : Tou Bichvat

Vous avez aimé ?

Partagez

Découvrez nos Rabbanim

Annonces & Dédicaces sur Israel Torah

Commander